Stockholm
05 Aug, Thursday
12° C
TOP

Comment manger plus de légumes quand on n’aime pas ça ?


Rédigé par Hélène

Les légumes sont un des socles d’une alimentation saine et équilibrée. Mais quand on n’aime pas ça, il est compliqué de leur trouver une place dans notre quotidien ! Voici quelques astuces pour manger plus de légumes.

 

Pour garder la ligne, rester en forme et tout simplement être en bonne santé, il n’y a pas de secret, il faut avoir une bonne alimentation.
Vos repas quotidiens doivent faire la part belle aux féculents pas trop transformés, aux protéines, aux légumes et aux fruits, en plus de ne pas être trop gras, trop sucrés ou trop salés.
Mais comment faire pour avoir cet équilibre quand on n’aime pas les légumes ? Voici nos astuces pour en manger plus, même si vous n’en raffolez pas !

 

Choisissez les légumes que vous aimez le plus

Cela est très rare de détester toute une catégorie d’aliments sans exception. Pour commencer à (re)manger des légumes, faites-vous une liste à deux entrées, avec d’un côté ceux avec lesquels vous ne pourrez pas vous réconcilier et de l’autre ceux auxquels vous pouvez donner une éventuelle deuxième chance.
Ainsi, vous pourrez mettre sur votre liste de courses les légumes que vous pouvez manger… Cela ne sert à rien d’acheter ceux que vous ne supportez pas. L’idée de cette démarche est d’améliorer votre alimentation, pas de faire du gâchis.

 

Pour manger plus de légumes, incorporez-les petit à petit

Si vous avez l’habitude de ne manger que des féculents aux repas salés plutôt que des légumes, ne changez pas radicalement de plats du jour au lendemain ! Vous risquez de ne pas réussir à faire évoluer votre alimentation et de vous dégoûter de vos bonnes résolutions dès le premier jour.

Procédez de façon progressive : commencez par réserver une petite part de votre assiette aux légumes que vous préférez et grossissez chaque jour un peu plus la portion, en alternant de légumes.

Aussi, pour vous aider à mieux les acceptez les premières semaines préparez-vous vos plats préférés à côté de cette portion de légumes.

 

Pour manger plus de légumes, changez votre façon de les cuisiner

De nombreux légumes sont impopulaires, notamment depuis l’enfance, à cause de la manière dont ils sont préparés.
Rappelez-vous les fameux choux de bruxelles, épinards ou choux bouillis de la cantine à l’école primaire… Trop cuits, gorgés d’eau, sans assaisonnement, personne n’en raffolait ! Et la façon de les cuisiner en est la cause principale.

Pour vous réconcilier avec les légumes, soyez innovant(e) sur la cuisson : rôtis aux four, écrasés en purée, en galettes, dans une quiche légère… Les alternatives sont nombreuses, à la cuisson vapeur/à l’eau !
N’ayez pas peur des épices et autres assaisonnements : le brocoli se marie très bien avec le safran, les choux de bruxelles avec l’ail et le persil, les carottes avec le curcuma, les courgettes avec le curry… En plus de donner bon goût à vos légumes, les épices leur donneront une couleur et une odeur attrayante.

Si c’est la texture de certains légumes qui vous dérange, pensez à faire des sauces pour accompagner vos viandes, poissons et féculents : pas besoin de matières grasses, seulement des légumes mixés avec un peu d’eau et un bon assaisonnement.

Pensez également à faire des plats où les légumes et les féculents ne font qu’un. Par exemple, la ratatouille provençale avec du riz, les légumes du couscous avec de la semoule, des légumes croquants sautés à la sauce soja avec des nouilles chinoises, des champignons et légumes d’hiver avec des pommes de terre… Vous avez le choix !

 

Pour manger plus de légumes, pensez à la présentation

Au delà du goût, de nombreuses personnes boudent les légumes à cause de leur aspect. En effet, une assiette de frites donne souvent plus envie qu’une plâtrée d’épinards bouillis.
Trompez votre cerveau en lui donnant envie avec une belle assiette : quand c’est beau, on est plus indulgent avec ce qui se présente dans notre plat, mais aussi plus aventureux !
Vous pouvez par exemple composer des roses avec de fines lamelles de concombre, de carotte ou de courgette ; présenter votre plat dans un potimarron vidé (et mettre la chaire dans votre recette) ; tailler de petits personnages dans des tomates cerises ou des radis ; ou encore préparer des « tartines » apéritives avec des feuilles d’endives ou de laitue pour changer du pain.

Avec ces idées, nous sommes sûrs que vous arriverez à vous réconcilier avec les légumes… Ou du moins quelques-uns !

UNE QUESTION ? UNE REMARQUE ? AJOUTEZ VOTRE COMMENTAIRE

ARTICLES RÉCENTS


    Désolé, aucun article ne répond à vos critères.

    Désolé, aucun article ne répond à vos critères.

UNE QUESTION ? UNE REMARQUE ? AJOUTEZ VOTRE COMMENTAIRE