Stockholm
19 Jun, Saturday
27° C
TOP

Ciboulette, persil, basilic… Comment faire mon mini-potager d’herbes aromatiques chez moi ?


Rédigé par Cécile

Les herbes aromatiques fraîches, vous en raffolez ? Pour en avoir à volonté et agrémenter vos plats au rythme des saisons, pourquoi ne pas en planter ?
Voici un petit guide pour faire pousser votre propre ciboulette, persil ou basilic.

 

Ciboulette, basilic, persil, thym, romarin… Les herbes aromatiques sont parfaites pour donner du goût aux plats les plus simples, relever le goût des grillades en été, ou agrémenter les salades composées.

La solution c’est donc d’avoir des plants chez soi, pour en profiter autant qu’on le veut. Surtout que certaines sont très faciles à entretenir ! Voici nos conseils pour choisir, planter et entretenir facilement vos herbes aromatiques, dans votre cuisine ou jardin.

 

Herbes aromatiques : faut-il les choisir déjà poussées ou en semis ?

 

Lorsque vous allez vous rendre dans la jardinerie la plus proche de chez vous pour trouver des herbes aromatiques, vous allez sûrement voir que vous avez le choix entre deux façons de les cultiver : soit en achetant des plans déjà poussés, en pots, soit en achetant des graines.

S’il n’y a pas de choix foncièrement bon ou mauvais parmi ces deux alternatives, chacune présente des avantages et inconvénients différents :

  • Si vous les choisissez en pots, déjà poussés, vous aurez l’avantage de pouvoir consommer de suite les herbes aromatiques choisies, mais vous n’aurez pas la satisfaction d’avoir fait pousser quelque chose vous-même. Aussi, les plans viennent parfois de loin, sont transportés longtemps dans différents camions avant d’atterrir au magasin. Ils peuvent donc être moins robustes à la longue et ne tenir dans votre cuisine que le temps d’une saison.

 

  • Si vous choisissez de planter des graines, vous devrez attendre le bon moment pour les semer si vous les cultivez dehors ; ou attendre qu’elles poussent en les plaçant dans un endroit ensoleillé si vous les cultivez à l’intérieur.
    Cependant, vos plants seront bien plus robustes et nombreux que ceux en pot.

 

Comment choisir mes herbes aromatiques ?

 

Bien sûr, votre choix devra d’abord se porter sur vos goûts personnels et ceux de votre famille. Mais il devra également être fait en fonction du temps et de l’investissement que vous pouvez accorder à ces plans. Ne choisissez pas une plante dont vous n’arriverez pas à prendre soin pour éviter d’être frustré(e), certaines sont plus capricieuses que d’autres.

Si vous n’avez pas trop la main verte, choisissez des plantes aromatiques résistantes, que vous pouvez même oublier d’arroser (mais pas trop !), comme le romarin, le persil, la ciboulette, la sarriette, le laurier ou encore la sauge.

Aussi, si vous n’avez que peu de place pour cultiver vos herbes aromatiques (par exemple, simplement une jardinière sur votre fenêtre), préférez planter moins de variétés pour que les plants aient de la place et soient robustes.

Enfin, respectez les origines de chaque plante et ne mettez pas côte à côte des variétés qui ne pousseraient pas proches les unes des autres dans la nature.
Par exemple, évitez de mélanger du thym, qui déteste l’humidité et qui doit être en plein soleil, à côté du persil, qui n’aime pas l’ensoleillement direct et qui a besoin d’être abondamment arrosé pour survivre.

 

Comment cultiver correctement des herbes aromatiques chez moi ?

 

Maintenant que vous avez choisi quelles herbes aromatiques vous allez faire pousser chez vous, en prenant en compte les spécificités et besoins de chaque plante, il faut prendre en compte l’endroit où les placer.
Vous pouvez les cultiver en pot ou en sol si vous avez l’avantage d’avoir un jardin, le tout est de choisir le bon emplacement pour la bonne plante.

  • L’origan, le thym, le romarin, la sarriette, la sauge auront besoin de beaucoup de soleil et de très peu d’eau. Si vous les cultivez en pot, placez-les près d’une fenêtre pour qu’elles profitent d’un effet « loupe » et absorbent encore plus de lumière.
  • L’aneth, le basilic, la coriandre, l’estragon auront besoin d’un endroit à moitié ensoleillé et d’une terre fraîche. En pot, placez-les dans un endroit lumineux, mais sans ensoleillement direct.
  • Le persil, la menthe et le cerfeuil aiment l’ombre et les sols humides.
  • La ciboulette s’adapte à tous les environnements et pousse presque comme une mauvaise herbe !

Pour les cultures en pot, pensez à ajouter de l’engrais à vos plants et à les changer de pot une fois par an pour les plantes vivaces, comme la ciboulette, la menthe, l’estragon, la sarriette, l’origan, le romarin, le thym la sauge.

Semez chaque année vos plants d’aneth, de basilic, la coriandre et le cerfeuil et laissez le persil plat se charger de son propre semi : à la fin de chaque saison, il produira des fleurs qui donneront des graines.
Une fois tombés dans la terre autour de l’arbuste, de nouveaux plants de persil plat repousseront tous seuls!

 

Avec toutes ces astuces, vous êtes certain(e) de faire pousser une multitudes de plantes aromatiques chez vous et d’agrémenter vos plats tout au long de l’année ! 

UNE QUESTION ? UNE REMARQUE ? AJOUTEZ VOTRE COMMENTAIRE

ARTICLES RÉCENTS


    Désolé, aucun article ne répond à vos critères.

    Désolé, aucun article ne répond à vos critères.

UNE QUESTION ? UNE REMARQUE ? AJOUTEZ VOTRE COMMENTAIRE