Stockholm
19 Jun, Saturday
25° C
TOP

Le nutri-score, qu’est-ce que c’est ?

Vous avez sans doute déjà remarqué ce logo de 5 couleurs appelé « Nutri-Score, en faisant vos courses, sur l’emballage de certains produits, yaourts ou plats de tous les jours : des lettres de A à E allant du vert foncé à l’orange foncé. Mais à quoi correspondent-elles exactement ?

 

Le Nutri-Score : un indicateur pour mieux manger

 

Adopté en octobre 2017, le logo de 5 couleurs apposé sur les emballages et créé par le Pr Serge Hercberg, épidémiologiste (Professeur de Nutrition Université Paris 13 – Praticien Hospitalier Département de Santé Publique, Hôpital Avicenne (AP-HP), Equipe de Recherche en Epidémiologie Nutritionnelle, U1153 Inserm, Inra, Cnam) et son équipe, a pour but de déchiffrer en un coup d’œil la qualité nutritionnelle d’un produit.

 

Ce qui ne vous évite pas de lire au dos des produits les informations nutritionnelles qui restent obligatoires.

 

Nous nous attardons trop souvent au nombre de calories alors qu’il est avant tout important de connaître la composition en protéines, en glucides dont sucres, en lipides (teneur en graisses), en fibres, en sel ….

 

Les lettres A et B correspondent au produit à favoriser, C, D et E ceux à limiter en quantité ou à prendre occasionnellement. Ce qui veut dire que vous pouvez mieux faire vos choix et surtout comparer un même produit dans des marques différentes.

 

Ce logo n’est pas à ce jour, obligatoire, mais sur la base du volontariat de la part des fabricants en agroalimentaire et des distributeurs.

 

 « En avril 2018, une quarantaine d’entreprises étaient engagées contre 115 en mai 2019 et le déploiement des marques nationales et de distributeurs a largement progressé durant cette période. » Ducrot P, Nugier A, Serry AJ. Nutri-Score : évolution de sa notoriété, sa perception et son impact sur les comportements d’achat déclarés entre 2018 et 2019. Saint-Maurice : Santé publique France : 2019. 12 p.

 

Pour le PNNS (Programme National Nutrition Santé), le Nutri-Score contribue à améliorer l’offre alimentaire pour tous, même les personnes qui ne tiennent pas compte particulièrement de la qualité nutritionnelle ou les personnes défavorisées sur le plan économique et qui peuvent par ce logo, en tirer les bénéfices. Ce qui montre son effet positif notamment sur le fait de manger en moins grandes proportions des produits Nutri-score D ou E.

 

Ainsi, la notoriété du Nutri-Score est grandissante depuis sa création, notamment grâce aux nombreuses applications qui décryptent les produits. Elle pousse tous les acteurs de l’alimentation à améliorer et à innover leurs recettes.

 

C’est ce qu’a rapidement compris COMME J’AIME séduit par la clarté qu’apporte ce logo, qui a adopté le Nutri-Score en 2019 et l’a apposé sur tous ses plats, barres céréalières, entremets, potages, purées… et vous permet de retrouver votre ligne avec des repas d’une excellente qualité nutritionnelle, ce qui est sa priorité.

 

Quels sont les produits concernés par le nutri-score ?

 

L’apposition du Nutri-Score se fait sur la base du volontariat des entreprises agroalimentaires et concerne tous les produits sauf les fruits et légumes frais, les poissons qui ne sont pas transformés et ne comprenant qu’un seul ingrédient tout comme les boissons alcoolisées (à limiter bien sûr), les herbes aromatiques, les thés, les cafés, les levures….

 

Ne sont pas concernés également, les aliments infantiles destinés aux enfants de 0 à 3 ans.

 

En 2019, 115 entreprises (contre 40 en 2018), soit environ 20 à 25 % du marché alimentaire français, ont choisi le logo aux 5 couleurs sur leurs produits tout comme COMME J’AIME, convaincu de la valorisation que cela apporte au niveau nutritionnel et au niveau informatif pour ses clients (même si les informations nutritionnelles figurent toujours au dos du produit).

 

A ce jour, parmi les multinationales, seules Danone et Nestlé ont accepté de mettre le Nutri-score sur leurs produits ce qui est une avancée importante dans le rôle qu’ont à jouer les grandes entreprises de l’agroalimentaire.

 

Comment les notes Nutri-Score sont-elles attribuées ?

 

Toute entreprise qui souhaite utiliser le Nutri-Score pour l’ensemble de ses produits doit notifier son intention auprès de Santé Publique France et s’y enregistrer.

 

La réglementation européenne actuelle qui impose l’étiquetage nutritionnel sur tous les produits (sauf sur les produits bruts) ne rend pas obligatoire le Nutri-Score. La Belgique et l’Espagne l’ont adopté, mais tous les pays européens ne l’ont pas encore fait.  A la France de le promouvoir !

 

Un score est attribué selon un mode de calcul et un format spécifique selon des points positifs et des points négatifs, validés par plus de 35 travaux scientifiques publiés. Le score, soit la somme totale des points calculés, se fait sur 100g de produit et la teneur de nutriments qu’il contient :

  • Sont à favoriser, car bons pour la santé : fruits et légumes, légumineuses, fibres, protéines …
  • Sont à limiter, car leur consommation excessive nuit à la santé : densité énergétique, acides gras saturés, sucres et sel.

 

En fonction du score obtenu et après calcul des points positifs et négatifs, une lettre (de A à E) et sa couleur associée (du vert foncé à l’orange foncé) est attribuée. Le logo figure sur l’emballage du produit. Ainsi, d’un seul coup d’œil vous pouvez connaitre la qualité nutritionnelle du produit et savoir s’il est à favoriser ou à limiter.

Ainsi, A et B sont à favoriser et C, D, E à limiter ou à ne pas prendre en excès.

 

En septembre 2019, sur l’avis de l’ANSES, les huiles d’olive et de noix que l’on recommande pour leurs bienfaits (comme « bonnes » matières grasses) sont passées du Nutri-score D à C les intégrant « dans le calcul de la composante positive du Nutri-score».

Ainsi, l’arrêté du 30 août 2019 publié au Journal Officiel, indique que les huiles de colza, d’olive et de noix génèreront des points positifs, rendant plus cohérentes les recommandations nutritionnelles actuelles.

 

En revanche, le Nutri-score ne tient pas compte des ingrédients des produits alimentaires, ni de la préparation faite ensuite à la maison, ni même des portions. Le Nutri-score reste un outil intéressant appuyé par la liste des ingrédients obligatoires que vous pouvez lire au dos de vos produits alimentaires quotidiens.

 

Les plats COMME J’AIME : 85% des plats ont un Nutri-Score A

 

Saviez-vous que COMME J’AIME fait justement partie de ces marques qui apposent le Nutri-Score sur ses plats ? Le résultat : 85% de nos plats sont notés « A » par le Nutri-Score, tandis les autres 15% sont notés « B » comme la barre céréalière, les entremets, potages et purées !

 

Votre programme COMME J’AIME contient des repas équilibrés, tous fabriqués en France.

 

Aussi, la viande est 100% française, garantie sans OGM, ni colorants, ni conservateurs, ni arômes artificiels, ni exhausteurs de goût, ni huile de palme.

 

COMME J’AIME travaille chaque jour la qualité nutritionnelle de ses recettes pour vous accompagner vers votre objectif de poids de forme dans de bonnes conditions de bien-être et pour des résultats visibles dès les premières semaines.

UNE QUESTION ? UNE REMARQUE ? AJOUTEZ VOTRE COMMENTAIRE

UNE QUESTION ? UNE REMARQUE ? AJOUTEZ VOTRE COMMENTAIRE